Rechercher
  • Akira Mizubayashi

1er décembre 2011/À l'Académie française

Une langue venue d'ailleurs a reçu de l'Académie française le Prix du rayonnement de la langue et de la littérature françaises.


Ce fut une grande surprise pour moi. Quand j'ai parlé de cet honneur à Jean Starobinski, il m'a dit qu'il en avait été le récipiendaire en 1979. J'apprends sur Internet qu'il s'agit d'un prix attribué dans le passé à des personnalités littéraires aussi éminentes que Roger Caillois et Hector Bianciotti. Suis-je vraiment à la hauteur d'un tel prix ? Il faut en tout cas faire tout son possible pour le mériter par la suite. Je suis fortement encouragé, mais, en même temps, je suis pris de frayeur…

Aller à la page de la Séance publique annuelle 2011. ICI.

Le premier décembre, en tant que lauréat du Prix du rayonnement de la langue et de la littérature françaises, j'ai été invité à assister à la séance publique de l'Académie française. J'y ai retrouvé J.B.Pontalis, mon éditeur, qui, lui, recevait le Grand Prix de littérature pour l'ensemble de son œuvre !

0 vue