Rechercher
  • Akira Mizubayashi

23 mars 2013 / Signatures-dédicaces au Salon du Livre 2013, porte de Versailles

Comme l'année dernière, j'ai eu le plaisir de parler avec certains de mes lecteurs qui s'étaient donné la peine de venir à ma rencontre en affrontant la cohue et le bruit du Salon du Livre. Merci à toutes et à tous.


A cette occasion, j'ai eu aussi la chance de faire la connaissance de Michel Winock qui vient de publier son monumental Flaubert. J'étais placé à côté de lui. Il m'a dédicacé son livre que je vais dévorer à Tokyo ; à mon tour, je lui ai dédicacé Une langue venue d'ailleurs. En fait, nous nous étions retrouvés l'année dernière sous la Coupole lors de la séance publique annuelle de l'Académie française (ler décembre), sans toutefois avoir l'occasion de nous saluer... Bien sûr, nous avons parlé de J.-B.. Il m'a dit qu'il avait été question, à un moment donné, qu'il écrive un livre sur Léon Blum dans la collection «L'un et l'autre». Mais cela ne s'est pas fait... A l'issue de cette séance de signatures-dédicaces, j'ai fait la connaissance de deux personnes du Club Richelieu international Europe qui étaient venues pour m'annoncer que leur Club venait de distinguer Une langue venue d'ailleurs pour la troisième édition du Prix littéraire Richelieu de la Francophonie. En fait, j'avais été mis au courant de cette bonne nouvelle par Gallimard, mais avec Marie-Noële Charuel-Hoffmann et Anne Dumonceau de Bergendal, j'ai eu tous les détails concernant ce Prix depuis la première sélection jusqu'au vote final démocratiquement exprimé par l'ensemble des Clubs régionaux constitutifs du Club international. Merci à Marie-Noële et à Anne !

10 vues